Conception de personnage

Que ce soit pour peupler un récit ou personnifier une marque dans une communication publicitaire, il est nécessaire de concevoir ou créer des personnages. La conception de personnage commence souvent autour du personnage central que l’on appelle aussi le héros. Acteur central de l’histoire, le héros a bien évolué au fil du temps, il n’est plus toujours le héros sans reproche. Malgré tout, une histoire aura toujours besoin de personnages auquel le lecteur peut s’identifier.

La conception de personnage appelée aussi en anglais, character design, permet de donner corps à des acteurs de papier qui pourront évoluer dans l’univers qui aura été créé. Cela commence par une réflexion accompagnée de gribouillages et de brouillons. Ces ébauches donnent progressivement une identité visuelle à ceux-ci. Cette idée visuelle devra de préférence être en conformité avec la personnalité et la vie intérieure et passée du personnage du récit ou être conforme à la personnalité de la marque et à son ADN. Cela est nécessaire pour la crédibilité des créations. Il faudra trouver un équilibre entre une vie intérieure riche mais pas trop compliquée et éviter les stéréotypes s’ils deviennent franchement des clichés.

Mais ce n’est pas tout. Que cela soit pour un roman graphique ou de la publicité, les différents personnages présents dans l’histoire devront avoir une spécificité. Un dessinateur peut avoir tendance à dessiner des personnages aux traits physiques redondants. Il faudra veiller à créer des personnages spécifiques, reconnaissables et différents pour ne pas perturber le lecteur. La spécificité sera également importante dans le cadre de la publicité où la différenciation d’une marque et sa reconnaissance sont primordiales.

On formalise souvent la création de personnage par un document appelé model sheet. Ce document reprend le ou les personnages et leur visage dans des positions classiques sous différents points de vue avec des lignes de proportion constantes. Surtout dans le cadre d’un travail collaboratif, ce document peut être considéré comme une aide mais aussi comme un cahier des charges. On peut l’accompagner utilement d’une fiche personnage décrivant plusieurs aspects de celui-ci comme son identité, ses habitudes, son caractère, etc. Comme un personnage n’évolue en général pas seul dans une histoire, il est pertinent de compléter ce travail par un schéma actantiel qui montre les rapports existants entre les protagonistes de l’histoire.

Vous pourrez trouver des informations dans des ouvrages intéressants comme « Faire de la bande dessinée » de Scott MacCloud aux Éditions Delcourt, « La création d’un univers de fiction » aux éditions Eyrolles et également « Les clés de la bande dessinée » numéro trois, « Les personnages » aux éditions Delcourt et le bon vieux « L’Art de la bd » tomes un et deux aux éditions Glénat de Duc.

Dans la galerie d’images ci-dessous, il y a différents exemples de recherche de personnages que j’ai réalisés pour le récit Stopi de Michel Bagérius et d’autres créations, récit et publicité. Vous pouvez également trouver d’autres exemples sur notre page de conception de personnages publicitaires.

  • Année(s) : 1989,1998,1999
  • Technique : Dessin

Publié le